Le temps des nouveaux débats au virtuel


C’est le temps des débats sur des tas de plateformes en ligne comme Zoom, Teams, Google Meet/Google Classroom, etc. D’autres, inconnus jusque-là, s’adaptent et offrent des nouvelles perspectives de prix, de maniabilité et de formation face aux grands concurrents qui jusqu’ici dominaient le marché. En outre, des plateformes comme Livestorm, Webinarninja paraissent prometteurs pour l’avenir. Chacun peut trouver son compte dans ses débats en fonction de son centre d’intérêt, de sa profession, de ses préoccupations professionnelles : gratuits parfois, ils sont aussi payants. Ce mouvement de solidarité internationale déclenché par plusieurs plateformes à l’occasion du COVID-19 a abouti à une série de webinaires ou de séminaires en ligne de courte durée avec des tarifs quasi-symboliques, les produits étant reversés à des organismes de bienfaisance qui tentent d’éradiquer le virus. Ces choix mélangent marketing, apprentissage et humanitaire et constituent des initiatives intéressantes auxquelles plusieurs auteurs, formateurs-coaches, conférenciers sont associés. Les professionnels de ces métiers sont particulièrement gâtés ces temps-ci par diverses initiatives notamment celles citées ci-dessous:
 La série de webinaires lancée par Harvard Business School sur le thème « Management de la crise : structurer la réponse organisationnelle, autour de 5 thèmes suivants : 1. Covid-19 un nouvel évènement et le cadre de gestion des risques; 2. Faire face aux changements brusques de trésorerie et de liquidité ; 3. Structurer la réponse organisationnelle; 4. L’identification et la gestion des nouveaux risques (cas pratique) ; 5. Le redressement d’une entreprise minière au Chili (cas pratique).
 L’initiative ré-imaginer le futur est une autre initiative à l’occasion de laquelle des centaines de coaches se sont mobilisés pour ré-imaginer le futur.
 Le sommet virtuel Outthinking 2020 a également mobilisé plusieurs experts et coaches qui croient à la nécessité de penser autrement, de déconstruire et de dynamiser certaines ruptures par « l’outthinking », la disruption, la stratégie de l’océan bleue, etc. Les thèmes abordés, plus d’une vingtaine, concernaient les stratégies d’innovation et d’entrepreneuriat, les transformations digitales, l’agilité au temps du Covid-19, la pensée visionnaire en temps de crise, les implications économiques du COVID, etc.
 Il y a eu aussi ce sommet virtuel de MIT Sloan Management Review intitulé « Disruption 2020 ». Des académiciens ont traité des erreurs et des risques en matière de disruption, comment du fait de stratégies de disruption initiées par des entrepreneurs du savoir l’éducation et la force de travail sont également en train de se transformer, l’éthique face aux technologies de l’innovation, etc.

 Il faut aussi saluer l’initiative de Financial Times et remercier son directeur Afrique d’avoir associé certains africains à cette « Digital Conférence » organisée en partenariat avec McKinsey ; c’est là une grande réflexion qui démarre, du 12 mai au 15 mai 2020, avec un intense calendrier qui amènera les participants à s’interroger sur les enjeux suivants :

  • – Quel avenir pour les chaînes d’approvisionnement et de distribution ? Comment résoudre les nouveaux défis qui se posent au niveau des usines, des commerces de détail ?
  • – Quel est l’état et le futur des industries aéronautiques et du voyage, de l’avion, du tourisme, des transports aériens dans des zones sensibles ?
  • – Comment reconstruire la force de travail globale, à l’échelon mondial ? Reconstruire les économies et les sociétés désorganisées par les effets de la crise ? Quel scenarii ?
  • – Que faut-il faire au niveau des marchés qui semblent confirmer une récession en vue ?
  • – Comment des organismes comme le FMI peuvent-ils apporter des appuis pertinents aux économies en difficulté ? Quel est dans ce contexte le futur d’organisations et de regroupements comme l’Union Européenne, de puissances comme les Etats Unis, l’Asie dont la Chine ?
  • – Comment gérer en temps de crise et en période de stress ? En quoi l’innovation et la disruption constituent-elles des réponses ?
  • – De qui demain sera fait ? Quel futur en jeu et en vue ? Comment éviter ou réagir contre les crises éventuelles du futur ? Une nouvelle récession ?
  • Quelle morale pour l’argent ? Quel nouveau leadership, notamment en temps de crise ? Quelle résilience en temps de crise ? Comment avancer ? Se préparer ? Prendre des décisions dans un contexte pareil et de crise ?

Autant de questions qui recoupent plusieurs thématiques des autres sommets virtuels que nous avons évoqués précédemment !

Prospective

Le futur du savoir n’est pas entre les quatre murs d’une classe en « brique, mortier et fer », pour parler un peu comme les « ordinanthropes » et les amoureux de « l’e-world ». Dans l’environnement du Covid-19, de grandes universités et business schools, des plateformes de coaching et de consulting, des groupes de presse en partenariat avec des business schools, des influenceurs, auteurs et coaches, ont rapidement pris le taureau par les cornes pour montrer ce que sera probablement le futur du savoir et pour s’interroger sur ce que pourrait être demain, en général. Des alliances stratégiques et organisationnelles se sont nouées ! Cela avait déjà commencé avec l’expansion des webinaires, les investissements importants de certaines business schools et au niveau de coaches de renommée mondiale. On le pressentait avec le dynamisme de la formation en ligne, des plateformes comme Thinkific, Teachable, Udemy, Kajabi, Skillshare. Les business-modèles de ce secteur changent aussi avec des solutions originales comme GetAbstract qui font que par exemple les livres de best-sellers deviennent des supports de conférences, de séminaires en ligne et leurs auteurs de célèbres coaches et formateurs professionnels…

Ce mouvement de digitalisation de la formation-coaching et du renforcement des capacités dans introduit un nouveau langage, un nouveau vocabulaire, de nouvelles alliances, une nouvelle industrie. Il pose de nouvelles réflexions d’une importance capitale pour le futur des individus et des organisations ! Qu’est-ce que c’est la prospérité ? Comment se crée-t-elle aujourd’hui ? Qui sont ces « nouveaux disrupteurs » qui sont en train de réinventer les doctrines et les règles du jeu que l’on croyait établies ? Quels sont les futurs talents qui ont émergé déjà et qui feront le futur de la prospérité ? Quel est le nouveau leadership qui s’adapte à ce nouveau monde ? Comment penser le management de certains produits et services en termes d’industries du savoir ?

Un grand défi pour la bureaucratie classique à une ère où l’on interroge les paradigmes et les concepts, où ce qui semblait acquis n’était vrai que pour son temps. Ce mouvement est aussi un défi de non-obsolescence ! La leçon des communications, si vous ne « disruptez pas, vous serez disrupté », à votre grande surprise et probablement à votre détriment !

Abdou Karim GUEYE, consultant international en stratégie, management
des organisations, management public, transformations, gouvernance
et surveillance (audit interne, investigations, évaluations, monitoring). Auteur et coach.

  •  Pour Approndir – Nos séminaires et webinaires sur « L’art de gagner au 21ème siècle – Les nouvelles stratégies qui font leurs preuves : Disruption, Outthinking, Blue Ocean Strategy, Exo-organisations, Government Accelerators… »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s