via Condamnés à frauder ? De la théorie à l’action ou comment s’en sortir ? ( I )

Quelques commentaires
Les travaux sur la psychologie du fraudeur renseignent sur leurs problèmes d’EGO et leurs profils psychologiques que tout investigateur professionnel devrait connaitre. On est dans une matière à la lisière de la psychologie et de la psychanalyse.

Apprenons des études, doctrines sur la fraude et leurs conclusions:

  •  « Très souvent le fraudeur est un égotiste, une sorte de narcissique, d’égocentrique ; introverti, il reste attaché à sa propre personne et a soif d’être admiré par les autres.
  •  Il est parfois un personnage paradoxal qui a trop confiance en lui, fait rarement des louanges aux autres, impose des exigences inhabituelles et démesurées à ceux qui travaillent avec lui qu’il ne respecte pas.
  •  C’est une sorte de petites brute, de tyran qui cultive la crainte plutôt que le respect. Il passe son temps à contrôler, refuse que le travail soit effectué d’une autre manière, n’admet pas de procédures non suivies à la lettre, mais pourtant évite d’être assujetti aux mêmes règles et procédures que les autres.
  • Contrôleur excessif, il protège et cache certains aspects de son travail qu’il considère comme étant de sa responsabilité unique. Il reproche aux autres ce qu’il croit être autorisé à faire, lui seul.
  •  S’il se fait passer pour un employé modèle, il ne se socialise pas ou peu avec ses collègues ; peu loquace, il est adepte du silence, pas très bien connu des employés qui ne savent pas quelque chose de significative de lui, de sa famille, il cache les éléments de son travail, une sorte d’adepte du mystère. »

Voilà quelques clignotants, des Red flags à prendre en compte. L’analyse des processus, des textes ne suffit pas. Parfois le plus difficile, c’est d’observer et d’apprendre. Mais attention, nous serions tous guettés par ce danger. Nous serions tous des fraudeurs potentiels. Nous y viendrons avec la théorie du Fudge Factor ! Avec des conseils sur ce que nous pouvons faire, pour nous-mêmes, pour la société, pour résister, ne pas succomber.

En somme, les politiques, stratégies et actions pertinentes dépendent d’une claire compréhension de certains enjeux. La recherche vient au secours.

Est-ce votre point de vue ou expérience ?

Les contributions sont bienvenues…

Abdou Karim GUEYE

# Lien permanent vers Condamnés à frauder ? De la théorie à l’action ou comment s’en sortir ? ( I )